Emmanuel Macron annonce des mesures pour favoriser l’égalité des chances chez les apprenants

0
99

 

C’est lors de son passage dans un lycée professionnel d’Auvergne que le président Emmanuel Macron a certifié que le dispositif « cordées de la réussite » visant à aider les jeunes à avoir accès à l’éducation supérieure ainsi qu’aux filières sélectives, sera promu en vue de favoriser l’égalité des chances. Ainsi, le dispositif « cordées de la réussite » passera de 80 000 à 200 000 places, et il y aura un internat d’excellence par département à l’horizon 2022.

La prise de mesures favorables à l’égalité des chances

En effet, lorsque l’on n’a pas le même capital de départ, il est impossible d’avoir les mêmes chances. Et cela s’applique dans tous les domaines d’activités de la vie. C’est donc pour faciliter l’éducation des jeunes issus de milieux défavorisés que le président Emmanuel Macron a installé de nouvelles mesures. Ces mesures sont principalement destinées à équilibrer les chances de bénéficier d’une bonne éducation pour tous les jeunes dans la société.

Lancées à la base en novembre 2008, le dispositif « cordées de la réussite » vise à introduire une plus grande équité sociale dans l’obtention de formations de l’enseignement supérieur et de formations sélectives. Les parcours d’excellence qui ont été mis en place à la rentrée 2016 s'inscrivent dans la complémentarité du dispositif cordée de la réussite. Les cordées de la réussite sont principalement réservées aux collégiens de l'enseignement prioritaire ou des quartiers prioritaires politiques de la ville, aux lycéens professionnels et aux lycéens des zones rurales et éloignées. Le dispositif vise à s'opposer à l'autocensure et à susciter l’ambition pour encourager les élèves de la classe de quatrième au lycée à l'enseignement supérieur.

Ainsi une nouvelle cordée verra le jour avec non pas 80 000 places, mais 200 000 places, avec un système de bourses et un raffermissement des solutions mises en place, afin de repérer dès la classe de quatrième, des jeunes éligibles et de les accompagner jusqu'à la période postbac. Il s’agit là d’un fantastique levier d’égalité des chances par l’éducation et l’accès à l’enseignement supérieur, avec également une relation permanente avec l’entreprise.

L’installation d’un internat d’excellence dans chaque département

À cette occasion, le président a également confirmé que le nombre d’internats d’excellence qui seront installés en vue d’aider les jeunes issus de milieux défavorisés ou qui vivent loin de l’offre scolaire, passerait à non pas une quarantaine dans le pays, mais un par département d’ici le début de la rentrée 2022. Ainsi, à la rentrée scolaire 2022, chaque département se verra disposer d’un internet d’excellence afin de faciliter l’accès à l’offre scolaire pour tous les jeunes dans le besoin. Le président a aussi réitéré son engagement à redoubler d’efforts dans le domaine de l’apprentissage et de l’alternance.

Quelque temps avant cette visite, le président avait aussi visité les bâtiments du pôle de formation de l’aviation du lycée Roger-Claustres. Puis, il a visité un centre de promotion des métiers relatifs au secteur de l’industrie, où il a eu à discuter avec des apprenants et des formateurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.