Les rosiers d’Europe craignent-ils les gelées ?

0
91
rosier gel
Crédits : Twenty20

Arbustes rustiques, les rosiers d’Europe sont réputés pour leur résistance au froid, jusqu’à -10°C, mais comme toutes les autres plantes, ils ne supportent pas le gel, leur point le plus sensible est le point de greffe. Ainsi, il faut les protéger efficacement de la présence de cristaux de glace à l’intérieur des tissus et des cellules. Pour que vos rosiers d’Europe ne soient pas tués par le gel, voici nos judicieux conseils.

Comment protéger efficacement les rosiers d’Europe du froid ?

Pour vos rosiers d’Europe, Marie Catherine phanekham qui est une grande amoureuse de la nature recommande de les protéger le plus tard possible dans la saison hivernale, notamment au moment du gel, surtout s’ils sont cultivés en pot. Pensez à les enlever une fois que la température grimpe un peu. Sachez que si la protection dure trop longtemps, ils risquent de pourrir. Différentes solutions s’offrent à vous comme la création d’une butte. Ça consiste à recouvrir le pied de terre. La butte est entre 15 à 20 cm, et elle doit être faite de terre légère et fine. Il faut que le point de greffage soit correctement couvert. L’autre solution est de mettre en place un voile d’hivernage pour la partie aérienne, ça concerne surtout les rosiers sensibles et les rosiers tiges. Ainsi, ils peuvent respirer tout en étant éloignés du gel. Afin de simplifier l’installation de ce voile d’hivernage, l’idéal est de tailler légèrement les rosiers le mois de novembre. Cette protection est à enlever vers la fin de la saison hivernale. S’il y a des gelées tardives, il faut remettre le voile d’hivernage. Pour information, la neige ne nuit pas aux rosiers d’Europe, au contraire, elle lui apporte une bonne enveloppe isolante contre le froid tout en protégeant les racines contre le gel. Mais il faut quand même surveiller le poids de la neige qui peut peser sur les branches de vos rosiers et les casser. Donc, au besoin, n’hésitez pas à balayer.

Les rosiers déjà gelés

rosiers en hiver
Crédits : Twenty20

Même s’ils ont souffert du froid, les rosiers d’Europe pourront repartir à la base avec les yeux sur le point de la greffe, vous aurez des informations sur le sujet en visitant le site phanekham. Donc, il est possible de couper à ras les tiges noircies ou au-dessus des yeux commençant à pointer à la base des tiges. Si malheureusement, vos rosiers d’Europe sont déjà gelés, ça ne veut pas dire qu’il est trop tard pour agir. S’ils sont en terre depuis des années, laissez la nature faire son travail, ils vont reprendre le dessus, et les bourgeons démarreront. Pour supprimer les parties gelées, taillez à la moitié du mois de mars, coupez au-dessus d’un œil bien démarré. Si vos rosiers ont été plantés avant le froid et s’ils ne sont pas buttés, n’attendez pas pour tailler afin d’enlever les parties gelées. Il est possible que vous deviez tailler très court, 3 à 5 cm du point de greffe. Après, il faut butter. Le butage ne pourra se faire que quand il n’y a plus aucun risque de gel, c’est vers la moitié du mois de mars et début du mois d’avril suivant les régions. Pour l’année prochaine, buttez vos rosiers d’Europe avant le froid.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.